Texte à méditer :  Ecoute le silence...  
Spécial !

Laisse le silence

te pénétrer.

Ne parle pas.

Ecoute le silence.

Il contient l’Infini.

Quel que soit le nom

que tu puisses donner

à cet Infini,

de Lui découle

la source d’eau vive

qui irrigue

toutes les parcelles

de ton âme.

Ne parle pas…

Ecoute le silence…

Infos

Fermer Saison 2015

Fermer Saison 2016

Fermer Saison 2017

Fermer Communiqués

Fermer Histoire

Fermer Archives

Fermer Informations aux musiciens

Fermer Articles de presse

Fermer Informations au public

Fermer Histoire

Fermer Nous situer

Presse
Nous contacter
Webmaster - Infos
Communiqués - Communiqué 2017/10

Offrande musicale, Rompon
Communiqué 2017-10

Le dernier concert de l’année 2017 à la Chapelle du Vieux Rompon appartient à une tradition désormais bien ancrée de l’Association de l’Offrande Musicale : c’est le cadeau que fait le groupe de musiciens à ses fidèles auditeurs, en hommage à Jeanne Bovet et Raphaëlle Lépine, fondatrices des lieux de partage musical à la chapelle.

Cette année, le Prédicant reçoit l’offrande de Marie SIROT, violon, Michel WESTPHAL, clarinette, Catherine PÉPIN-WESTPHAL, basson, Guy BOVET, orgue et Pierre GOY, piano. A la lumière des bougies, Bach, Schubert, Dacquin, Corrette et Dandrieu… avant que l’assemblée n’entonne les chants de Noël rassemblés dans un petit fascicule que certains fidèles retrouveront sûrement dans leurs trésors de fêtes de fin d’année…

A l’orgue, Guy Bovet interprète la Passacaille et Fugue en ut mineur BWV 582. L'ouverture de la Passacaille (une sorte d'ostinato) est un thème de huit mesures. Ce thème est répété vingt et une fois et est utilisé comme structure pour une série de variations. Ces 21 variations se composent de 7 groupes de 3 variations qui symbolisent chacune un temps liturgique : l'attente, la naissance, l'enseignement, la passion, la mort, la résurrection et la vie éternelle. Le chiffre 3, c'est la trinité que l'on va retrouver dans la fugue. D'ailleurs, la mesure est à 3 temps, il y a 3 bémols à la clé… La fugue, quant à elle, est basée sur la première moitié du thème précédent, combiné à deux contre-sujets. Cette réutilisation du même thème dans le prélude et dans la fugue est rare dans l'œuvre de Bach. Les 3 sujets (sujet principal et 2 contre-sujets) représentent le Père, en valeurs longues, le fils en sujet descendant, et l'Esprit Saint, très mobile. Les trois sujets sont exploités de façon de plus en plus serrée, et le thème du Père embrasse à la fin l'ensemble par une exposition dans l’aigu et dans le grave. Le dernier accord n'utilise que les fondamentales de l'Ut. Magique ! et symbolique incroyable chez le père Bach…

L’Adagio, Thème et variations de l’Octuor D 803 [1824] est une transcription pour la formation du jour. La gravité de cet extrait est patente. Elle marque la fin de la vie de Schubert, atteint de syphilis et qui sent qu’il n’a plus tant de vie devant lui. Le thème est emprunté au lied Der Wanderer qui exprime le pas lent du promeneur qui ne sait pas bien où vont le mener ses pas.

Les Variations sur une mélodie française, op.10, D624 [1818] feront sourire tendrement ceux qui se souviennent volontiers de leur enfance… Ah vous dirais-je Maman…

En un mot comment en cent, ce concert exceptionnel est d’une facture tout à fait peu ordinaire et réserve des surprises entre tous ces thèmes et ces variations. Laissez-vous tenter par cette fantaisie et ces réminiscences et venez nombreux embrasser la colline de votre regard amical en cette fin de journée du samedi 16 décembre prochain à 17h00.

 La maison de L’Espère s’ouvrira ensuite pour le vin chaud des braves… servi par l’équipe d’accueil de l’Association.

RMF

 


Date de création : 11/12/2017 @ 22:59
Dernière modification : 11/12/2017 @ 22:59
Catégorie : Communiqués
Page lue 60 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
180 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



^ Haut ^